Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DIGNITE, DROITS ET RESPECT POUR TOUS-TES LES REFUGIE.ES A Montpellier comme ailleurs, la criminalisation des réfugié-es doit cesser !

DIGNITE, DROITS ET RESPECT POUR TOUS LES REFUGIE. ES

A Montpellier comme ailleurs, la criminalisation des réfugié-es doit cesser !

 

Dans la nuit du 29 février au 1er mars, 18 réfugiés déplacés de Calais sont arrivés dans le « centre d'accueil » de Montpellier situé sur le site de l'ancienne caserne de gendarmerie de Celleneuve (arrêt de tram Jules Guesde). Cet « accueil » a été organisé par la préfecture de l’Hérault en coordination avec « Deux choses lune », association d'hébergement d'urgence.

Les conditions de leur prise en charge laissent à désirer : les réfugiés sont parqués dans un nombre limité de préfabriqués sur un terrain-vague aux pieds des bâtiments de l'ancienne caserne totalement délabrée et isolée.

 

L'hypocrisie du double jeu mené par les États occidentaux

Ce sont bien les politiques capitalistes et leurs guerres impérialistes incessantes (Syrie, Irak, Afghanistan, Palestine...etc.) provoquées par nos gouvernements occidentaux qui sont à l'origine des migrations et des déplacements massifs. En conséquence, les populations victimes de ces situations d'une extrême violence se voient forcées de fuir leurs pays, au péril de leur vie.

Contrairement à la croyance populaire, au sujet de la générosité occidentale et de la grande ouverture des pays occidentaux à l'égard des réfugié-es, plus de 80 % des réfugié-es du monde résident dans le Sud, dans des pays voisins des leurs.1

Au lieu d'assumer leur responsabilité en apportant des réponses appropriées, les États coloniaux préfèrent se dédouaner en imposant une criminalisation de la migration en jugeant ces populations comme « étrangères » ou « illégales ». Ceci s'exprime par l'instauration d'une hiérarchisation raciale de la citoyenneté (pas de papiers, pas de travail, pas de logement...etc.) et par l'exploitation de la main d’œuvre migrante au service des intérêts capitalistes.

 

Le mythe de la bienveillance occidentale à l'égard des migrant-es

Nous vivons dans un Occident qui nie l’humanité de personnes « racisé-e-s ».

Nous vivons dans des pays qui se vantent d’être de grandes démocraties, riches économiquement, mais qui subitement redeviennent petites et miséreuses quand il faut accueillir avec dignité des personnes fuyant la guerre et la pauvreté, et nous devons, au moins, nous en indigner.

Non les refugié-e-s et migrant-e-s n’ont pas à respecter des lois racistes, violentes, inhumaines. Non les refugié-e-s et migrant-e-s ne sont pas "pires que des animaux", ce sont celles et ceux qui les traitent comme tels qui sont les sauvages, les barbares, les extrémistes. C’est l’Europe la jungle2.

 

Nous exigeons :

  • L'arrêt immédiat de toutes les guerres impérialistes et coloniales

  • L'arrêt de la criminalisation de la migration

  • L'arrêt de la stigmatisation raciste à l'encontre des réfugi-é-es et des migrant-es

  • La liberté de circulation pour tous et toutes

  • La régularisation immédiate et inconditionnelle de toutes les personnes

  • Des conditions de logement et de prise en charge dignes et décentes pour les réfugié-es et migrant-es....

 

1 Harsha Walia « Démanteler les frontières contre l'impérialisme et le colonialisme » 2015

2 Ndella Paye, http://lmsi.net/Pire-que-des-betes

 

soutienrefugies.34@gmail.com

Partager cet article

Repost 0